Au-delà de l'expérience des gorilles

 

Notre séjour au Rwanda touche à sa fin. Les deux derniers mois ont été incroyables, principalement grâce à...


Un pays tourné vers l'avenir

Cette année marque le 25ème anniversaire du génocide rwandais, l'un des épisodes les plus sombres de l'histoire récente. En 1994, quelque 800 000 Rwandais, principalement des personnes d'ethnie tutsie, ont été massacrés en 100 jours. Bien que ce ne soit peut-être pas le type de mémoire zen sur lequel vous méditeriez habituellement au cours d'une session de yoga, cela nous semblait être un moment propice pour travailler à apporter plus de paix, d'amour et de compassion dans ce pays (plus à ce sujet plus loin!).

Le Rwanda est surnomme le pays aux milles collines :)

Le Rwanda est surnomme le pays aux milles collines :)

Malgré toutes les souffrances endurées par les Rwandais, ce n’est pas ce qui les définit.
En fait, j'ai rarement entendu le mot «génocide» à haute voix et je ne l'ai vu que rarement écrit dans les journaux. Le Rwanda se définit tel qu'il se conçoit à l'avenir: un pays pacifique et prospère. Il ne fait aucun doute que les zones rurales connaissent toujours une pauvreté insupportable, mais il existe un sentiment universel de progrès et d’enthousiasme pour l’avenir du pays, qui semble transcender les classes sociales.

Enfants vivant dans des villages isolés le long du sentier de randonnée du mont Kabuye.

Enfants vivant dans des villages isolés le long du sentier de randonnée du mont Kabuye.

En parlant de ça, l'approche de la nation en matière de protection de l'environnement est d’un autre niveau! Ici au Rwanda, il est illégal d'importer, de produire, d'utiliser ou de vendre des sacs en plastique et des emballages en plastique (sauf dans des industries spécifiques comme les hôpitaux et les pharmacies). Les autorités disent que les sacs en plastique sont aussi mauvais que les narcotiques! Ils contribuent aux inondations et empêchent les cultures de pousser car l’eau de pluie ne peut pénétrer dans le sol jonché de plastique. Les trafiquants pris avec du plastique illégal risquent une amende ou une peine de prison. L'interdiction a été adoptée pour la première fois en 2008 et la politique de tolérance zéro du pays à l'égard des sacs en plastique semble porter ses fruits: les rues de Kigali, la capitale, et du reste du pays sont pratiquement impeccables. Le Rwanda est probablement la nation la plus propre d'Afrique. Bien qu'au moins 15 pays africains aient adopté une sorte d'interdiction, beaucoup ont encore des sacs en plastique jonchant les routes, coincés dans des tuyaux d'évacuation ou perchés dans les arbres. Les bovins meurent en mangeant les sacs parce qu'ils empêchent leur digestion. Dans les bidonvilles tels qu’au Kenya, des sacs en plastique sont parfois utilisés comme «toilettes volantes» contenant des déchets humains.
(Source: The NewTimes)

Des citoyens nettoient les routes de Kigali.

Des citoyens nettoient les routes de Kigali.

En outre, au Rwanda, des hommes et des femmes sont régulièrement vus au bord des routes à balayer et ramasser les ordures. Les citoyens sont tenus de participer une fois par mois au grand projet de nettoyage des quartiers - appelé Umuganda. Ce travail communautaire a pour but de contribuer au développement national global. Aujourd'hui, il a lieu le dernier samedi de chaque mois à partir de 8h du matin et dure au moins trois heures.

 

Les merveilles des milles collines

De Kigali à Gisenyi, nous avons pris le temps de partir à la découverte de ce pays riche et divers qu’est le Rwanda, le pays aux mille collines. Nos coups de coeur?

  • Un temps parfait qui ressemble à une journée printanière ou estivale clémente 90% du temps

  • Des avocats à 15 centimes d’euros deux fois plus grands que mon poing

  • Goûter des fruits de la passion au marché de Kimironko

  • Traverser la magnifique campagne verdoyante et vallonnée du pays

  • Sambaza (petits poissons de la taille d’un auriculaire, du lac Kivu) de Repub Lounge

  • Apprendre à tisser les agaseke (paniers de la paix rwandais) avec des artisans de la province du nord

Originellement tissées à partir de fibres naturelles et de graminées, les femmes rwandaises apprennent à tisser les Agaseke avec l’aide de leurs mères et de leurs grands-mères, perpétuant ainsi une tradition transmise de génération en génération. Les paniers symbolisent un rassemblement pour subvenir aux besoins de leurs familles tout en inculquant l'amour et le respect de leur pays et de leur culture…

Originellement tissées à partir de fibres naturelles et de graminées, les femmes rwandaises apprennent à tisser les Agaseke avec l’aide de leurs mères et de leurs grands-mères, perpétuant ainsi une tradition transmise de génération en génération. Les paniers symbolisent un rassemblement pour subvenir aux besoins de leurs familles tout en inculquant l'amour et le respect de leur pays et de leur culture…

Le Rwanda est connu des touristes car c’est l’un des 3 pays dans lesquels il est possible d’aller a la rencontre des gorilles des montages. Le gouvernement vient d’augmenter le ticket d’accès de $750 a $1,500 par personne. Ce sera pour une prochaine fois!

Le Rwanda est connu des touristes car c’est l’un des 3 pays dans lesquels il est possible d’aller a la rencontre des gorilles des montages. Le gouvernement vient d’augmenter le ticket d’accès de $750 a $1,500 par personne. Ce sera pour une prochaine fois!

 

Quand la poubelle d’un homme devient le trésor d’un autre

Pour les personnes qui vivent le long des routes rurales, voir des muzungus («personne blanche») est un événement assez inhabituel. Des Rwandais de tous les âges nous font signe de la main et des enfants nous poursuivent, nous demandant de l’argent, de la nourriture ou d’autres choses. Tout au long de notre voyage à la campagne, une demande constante qui m'a surprise a été les «chupa», i.e. des bouteilles d'eau vides. Les bouteilles d’eau vides sont très demandées par les enfants des zones rurales pour plusieurs raisons. Premièrement, ils peuvent les remplir d’eau et les prendre avec eux pour s’hydrater à l’école. Ils peuvent également les vendre à un magasin local au prix d’environ 20 francs rwandais (2 centimes d’euros), afin que le propriétaire du magasin puisse les remplir avec de l'huile de cuisson ou du jus de fruits et les revendre.
Certes, les bouteilles en plastique pourraient finir par polluer l’environnement à une date ultérieure, une fois jetées. Mais dans la phase intermédiaire, ils aident les enfants à gagner leur vie ou à s'hydrater pendant leur scolarité. Cela étant dit, le ministère de l'Environnement a annoncé plus tôt cette année qu'il ne fabriquerait plus, n'importerait plus, n'utiliserait et ne vendrait plus de plastique jetable, y compris les bouteilles d'eau à usage unique!

Des enfants de communautés rurales.

Des enfants de communautés rurales.

 

Pas si errants que ca

Je me suis habitué à entendre «muzungu» quand je suis en public. Muzungu (prononcé «Mmm-zoo-ngooo») est le terme utilisé en Afrique méridionale, centrale et orientale pour «personne de race blanche». L' étymologie du mot provient d'une contraction de mots signifiant «celui qui erre sans but» et a été inventé pour décrire les explorateurs européens, les missionnaires et les marchands d'esclaves qui ont voyagé à travers l’Afrique de l'Est au 18ème siècle.

Quand je croise des enfants à la sortie de l’école faisant la roue dans la rue, que puis-je faire d’autre que de me joindre à eux?

Quand je croise des enfants à la sortie de l’école faisant la roue dans la rue, que puis-je faire d’autre que de me joindre à eux?

Au Rwanda, notre couleur de peau peut nous donner l'étiquette de muzungus, mais nous sommes venus avec un but précis!
Nous avons soutenu la fondation AZAHAR - une organisation internationale à but non lucratif qui promeut le bien-être individuel et communautaire et la consolidation de la paix (intérieure) par le yoga, les arts et une éducation adaptée à la culture en matière de santé, de compétences de vie et de développement social.

Certain des nouveaux professeurs de yoga de la Fondation AZAHAR - Rose, Emmanuel & Kagaba - pendant l’un des ateliers que nous avons offert.

Certain des nouveaux professeurs de yoga de la Fondation AZAHAR - Rose, Emmanuel & Kagaba - pendant l’un des ateliers que nous avons offert.

La fondation AZAHAR a débuté ses activités au Rwanda vers 2014. Depuis, elle a développé plusieurs programmes de yoga destinés aux orphelins et aux jeunes vulnérables, aux survivants du génocide et aux femmes artisans des zones rurales disposant de peu de ressources. Ces programmes se sont révélés très efficaces pour lutter contre les empreintes mentales et psychosociales du génocide, ainsi que pour permettre aux bénéficiaires d’apprendre à prendre soin d’eux-mêmes et de leur communauté. Cela étant dit, l'activité a été interrompue toute l'année par manque de ressources humaines.

Rose apprenant à assister Kagaba en Guerrier 2.

Rose apprenant à assister Kagaba en Guerrier 2.

Au cours de nos deux mois sur le terrain, nous avons constitué une nouvelle équipe de professeurs de yoga rwandais pour animer tous les programmes de yoga existants. Ce n'était pas une tâche facile car le yoga est encore nouveau dans le pays et conquiert lentement les cœurs rwandais. Bien qu’il existe environ 15 enseignants rwandais certifiés dans le pays, la moitié d’entre eux sont de nouveaux pratiquants qui ont terminé leur formation d’enseignant au cours de la dernière année environ. Dans cet esprit, nous avons proposé des ateliers hebdomadaires d’éducation thématique pour doter la nouvelle équipe d’outils leur permettant d’adapter les pratiques de yoga aux bénéficiaires des programmes AZAHAR dont ils seront chargés.
De plus, nous avons embauché un responsable de projet local pour assurer le succès de l’exécution des programmes.

Les nouveaux membres de la Fondation AZAHAR au Rwanda réunis pour la première fois! Nous sommes très fiers d’avoir rassembler des personnes aussi passionnées et inspirantes pour rejoindre cette nouvelle équipe de rêve.

Les nouveaux membres de la Fondation AZAHAR au Rwanda réunis pour la première fois! Nous sommes très fiers d’avoir rassembler des personnes aussi passionnées et inspirantes pour rejoindre cette nouvelle équipe de rêve.

Nous avons également travaillé à la création d'un nouveau partenariat entre AZAHAR et Solid'Africa afin d'intégrer le yoga et la méditation en tant qu'outils de gestion du stress et de guérison dans la médecine et les soins de santé conventionnels.
Enfin, nous avons facilité une classe de yoga de collecte de fonds au profit des projets d’ AZAHAR au Rwanda. Merci à WAKA Fitness de nous avoir accueilli et à tous les étudiants qui se sont réunis pour cette soirée spéciale.

Transpirer au profit des programmes Rwandais de la Fondation AZAHAR!

Transpirer au profit des programmes Rwandais de la Fondation AZAHAR!

Des regards concentrés et un sourire lors de la classe de yoga que nous avons enseignée au profit de la Fondation AZAHAR au Rwanda.

Des regards concentrés et un sourire lors de la classe de yoga que nous avons enseignée au profit de la Fondation AZAHAR au Rwanda.

 

De NY à Ny …

De NY à Nyamirambo (l'un des quartiers les plus animés de Kigali), nous avons complété un tour autour du soleil! Ce voyage de 12 mois a été agréable mais assez difficile.

Nous avons ralenti le rythme de nos vies, empruntant la route panoramique et profitant du trajet. Nous avons découvert chaque ville avec les yeux émerveillés d'un enfant. Notre cœur s'est arrêté de respirer à chaque fois que nous avons atterri dans un nouveau pays, débordant d'enthousiasme face à la nouveauté qui nous attendait - nouvelle culture, nouvelle maison, nouvelles relations, nouveau café local, nouveau etc ...
Mais passer d'une destination à une autre signifiait aussi abandonner les racines nouvellement construites et tout recommencer. Ajoutés à des mois loin de tout ce qui est familier et confortable, nous avions parfois le mal du pays. Être loin de chez soi, rencontrer d'innombrables histoires de souffrance, et être témoin de cette souffrance devenait parfois accablant.
Aujourd'hui, nous ressentons le besoin de faire une pause, de rétablir et de renouer le contact avec nos proches en Europe.


Rendez-vous en Octobre!

Charlotte

 
Charlotte Kelberine