Sourire avec nos yeux

 

Chers amis, partenaires, donateurs: nous avons tant de choses à vous partager depuis notre dernière lettre ! La première destination de notre périple est riche en expériences. Des rencontres touchantes, des étapes franchies avec succès mais aussi quelques défis et des remises en questions…


Les Sourires

Fin Octobre, nous avons rencontré Imran, Lola, Sanna, Chaima, et leurs camarades. Tout d’abord au Phare des Sourires (un centre d’accueil au bord de la mer) puis à l'hôpital pour enfants de La Timone. Ils ont entre 6 et 18 ans et se battent contre un cancer, pour certains depuis plusieurs années. Malgré les difficultés qu’ils traversent, ils nous ont séduit par leur courage, leur curiosité, et leur bonne humeur.

Sourire à La Vie propose aux enfants malades des activités sportives et culturelles pour leurs permettre de continuer une vraie vie d’enfant pleine d’apprentissage, de découverte, de jeux, de rires, de rêves et d'échanges.

La salle de sport de Sourire a La Vie au sein de l'unité d'oncologie pédiatrique de l'hôpital La Timone à Marseille. C'est l’unique salle de sport en milieu hospitalier en France.

La salle de sport de Sourire a La Vie au sein de l'unité d'oncologie pédiatrique de l'hôpital La Timone à Marseille. C'est l’unique salle de sport en milieu hospitalier en France.

Avec le soutien de cette association incroyable, nous retrouvons “les Sourires” tous les mardis dans leur chambre de soins ou dans la salle de sport de La Timone pour partager avec eux quelques exercices de méditation, de respiration et de visualisation. Ces ateliers sont des expériences touchantes et difficiles à la fois. C’est la première fois que nous offrons nos ateliers à des enfants: il a fallu que nous adaptions nos exercices pour les rendre plus ludiques! Par ailleurs, lorsque nous nous rendons dans leurs chambres d'hôpital, nous sommes souvent obligés de cacher la moitié de notre visage derrière un masque pour éviter toute contamination, alors nous essayons de sourire avec les yeux. Nous espérons que ces quelques moments peuvent les aider à surmonter le stress et l'anxiété que créent les fréquentes chimiothérapies et leurs conséquences. Nous formons les équipes de Sourire à La Vie sur nos outils pour qu’ils continuent d’offrir ces exercices après notre départ de Marseille.

La chimiothérapie affaiblit considérablement le système immunitaire. Nous portons un masque et des blouses chirurgicales pour éviter toute contamination lorsque nous rendons visite aux enfants dans leur chambre.

La chimiothérapie affaiblit considérablement le système immunitaire. Nous portons un masque et des blouses chirurgicales pour éviter toute contamination lorsque nous rendons visite aux enfants dans leur chambre.

Grace a l'initiative de Frédéric Sotteau, le president de l’association, nous sommes fiers d’aussi offrir des classes de yoga hebdomadaires aux parents des enfants et aux équipes de Sourire à La Vie! Il est essentiel de prendre soin de soi avant de prendre soin des autres: les conséquences de la maladie sont des expériences tout aussi difficiles pour les malades que pour leurs familles et leurs soignants.

Certains enfants sont en fauteuil roulant car les traitements de chimiothérapie peuvent également entraîner des lésions articulaires, en particulier aux genoux.

Certains enfants sont en fauteuil roulant car les traitements de chimiothérapie peuvent également entraîner des lésions articulaires, en particulier aux genoux.

 

La fin des ateliers pour les réfugiés

La semaine dernière, nous avons pris une décision difficile: nous avons suspendu le programme que nous offrions aux réfugiés et demandeurs d’asile depuis début octobre. Malgré l’enthousiasme des participants durant les premières séances, aucun n’a répondu présent lors de nos 3 derniers rendez-vous.

Charlotte mène un exercice de respiration lors d’un de nos ateliers. La respiration abdominale peut réduire le niveau de stress, la tension artérielle et réguler d'autres processus corporels importants!

Charlotte mène un exercice de respiration lors d’un de nos ateliers. La respiration abdominale peut réduire le niveau de stress, la tension artérielle et réguler d'autres processus corporels importants!

Étaient-ils dissuadés car la salle n'était pas suffisamment chauffée? Nous avons transféré l’atelier dans d’autres locaux grâce au soutien d’ATD Quart Monde mais cela n’a rien changé. Le déplacement pour se rendre aux ateliers demandait-t-il trop d’efforts? Notre communication autour du programme n'était-elle pas suffisamment ciblée? La pratique que l’on propose n'était-elle pas adaptée à leurs besoins? Malgré notre déception, nous avons rencontré les équipes de JRS France, notre partenaire, afin de faire un bilan et tirer les apprentissages de cette expérience pour proposer une solution pour la suite. Nous espérons pouvoir relancer le programme sous un autre format en 2019. Affaire a suivre :)

La plupart des participants sont originaires de Guinée, d'Afghanistan et de Syrie.

La plupart des participants sont originaires de Guinée, d'Afghanistan et de Syrie.

 

Un programme qui n’a jamais pu commencer

L’un de nos programmes destiné aux femmes isolées et vulnérables n’a jamais commencé faute de locaux disponibles. La Maison de Provence de la Jeunesse et des Sports qui devait nous accueillir a fermé ses portes la semaine de notre arrivée à Marseille. Pourquoi? “En raison d’échauffourées entre les migrantes du Hall Puget situé en face du bâtiment”, nous informe Esther Fouchier, la Présidente de notre partenaire Forum Femmes Méditerranée, qui nous a soutenu dans la préparation de ce programme. C’est une triste nouvelle, sachant qu’il comptait déjà 12 participantes inscrites avant même d’avoir commencé! Nos efforts pour trouver d’autres locaux à la dernière minute n’ont pas été fructueux.

 

Allez en Prison

Le mois dernier, nous avons franchi la porte du Centre Pénitentiaire Sud Francilien, à 50km de Paris, pour offrir 2 ateliers de yoga & méditation aux détenus. Nous proposions ces ateliers en partenariat avec Champ Libre, dans le cadre des Journées Nationales Prison, une initiative qui vise à sensibiliser le grand public aux thématiques carcérales. Cette année, le thème “Prison: Peine de Corps”, nous invitait à questionner la place du corps en prison et l'impact de la prison sur les corps. Malgré le contexte difficile, ces 2 ateliers étaient touchants et joyeux. Les 15 hommes adultes qui ont participé étaient respectueux, curieux et pour la plupart impliqués. Ces 2 sessions étaient l’opportunité de leur faire découvrir le yoga mais aussi de simplement prendre le temps d'échanger avec ces détenus.

Situé à 50 km au sud de Paris, le centre de détention Sud Francilien a ouvert ses portes en 2011. Il s'agit d'un centre pour personnes condamnées à de longues peines, d'une capacité de 448 places pour hommes et de 89 places pour femmes.

Situé à 50 km au sud de Paris, le centre de détention Sud Francilien a ouvert ses portes en 2011. Il s'agit d'un centre pour personnes condamnées à de longues peines, d'une capacité de 448 places pour hommes et de 89 places pour femmes.

 

Lever des fonds à la sueur de nos fronts

Les participants de nos 4 ateliers de Jivamukti Yoga nous ont permis de collecter 861 euros ! Merci encore à tous ceux qui sont venus nous retrouver le 21 Octobre et le 2 Décembre pour chanter, respirer, transpirer, & méditer ensemble!

 
Ludovic BaussanComment